18 Août

Dans l’atelier de Natacha Castonguay de Nanoukiko & Triko

Ce mois-ci, nous vous présentons Natacha Castonguay, la créatrice derrière la boutique Nanoukiko & Trikoune petite entreprise située à Greenfield Park.

Natacha vous réserve une petite surprise à la fin de l’article !

.

2950_1009419492458996_7934329531584038234_n

Natacha et deux de ses enfants

.

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées.

Nanoukiko & Triko se spécialise en créations textiles : bijoux minimalistes en cordages, accessoires de tricot pour toute la famille et tissages décoratifs. Toutes les créations de Nanoukiko & Triko sont faites à partir de matières spécialement choisies pour leur grande qualité, en tenant compte de leur provenance, souvent récupérées, dans un souci d’éco-responsabilité. Toutes les pièces sont confectionnées avec soin et toujours en quantités très limitées. Les pièces de Nanoukiko & Triko se démarquent par leur minimalisme et leur modernité malgré les techniques de confections traditionnelles.

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours profession-nel/entrepreneurial.

J’ai un parcours très «artistique », j’ai étudié au cégep en arts plastiques et en photographie ,puis à l’université en design graphique. Bien que je n’aie jamais formellement travaillé dans ces domaines, toutes les compétences acquises lors de ces diverses formations m’aident beaucoup dans mon quotidien d’artisane.

.

11752004_895922837141996_211220595381311854_n

.

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?

J’ai découvert Etsy il y a 5 ans, quelques jours à peine avant de décider d’y lancer ma première boutique en ligne ! C’est une amie à moi, qui voyant l’engouement des gens pour mes créations, m’a parlé de la plate-forme, de la facilité d’utilisation et j’ai décidé de l’essayer aussitôt ! J’ai eu de la chance, j’ai fait des ventes immédiatement et ça n’a jamais arrêté depuis !

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?

Je pense que pour réussir sur Etsy, il faut y mettre du temps, pour les photos et les descriptions évidemment, mais aussi pour être actif et voir ce qui se fait déjà, et ce qu’on peut faire pour se démarquer d’avantage !

.

13244684_1066333823434229_6458019183864003702_n

Bijoux minimalistes

.

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ?

Mes journées sont toujours différentes, bien que certaines tâches soient presque quotidiennes. Par exemple, tous les matins en me levant, je réponds aux courriels reçus tard le soir ou dans la nuit. Tous les jours, je prends des photos de mes projets en cours ou des commandes prêtes à poster pour garder l’intérêt des gens qui me suivent sur les différents réseaux sociaux. J’essaie aussi de préparer des colis à tous les jours parce que c’est la partie que je trouve la plus longue et que si j’attends à la fin de la semaine et que j’ai 20 colis à préparer, je serai un peu découragée par l’ampleur de la tâche. Je dirais qu’en général, j’aime bien faire un peu de tout dans la journée : service à la clientèle, création, photographie de produits, mise en ligne d’images, interactions sur les réseaux sociaux… je crois que c’est le fait d’avoir plusieurs tâches différentes à accomplir qui me garde motivée à faire ce que je fais !

Comment arrivez-vous à concilier création, travail (si vous en avez un) et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus?

Comme j’ai 4 enfants, dont deux très jeunes qui sont avec moi tous les jours, puisqu’ils ne fréquentent pas la garderie, et que je fais souvent des cours à l’université depuis quelques années, je n’ai pas de travail autre que celui de « créatrice ». Le matin, je dispose de quelques heures pour travailler dans le calme parce que mon conjoint, qui est son propre patron aussi travaille seulement en après-midi, en soirée et en début de nuit. En après-midi, je profite souvent de la sieste des 2 bébés pour préparer les colis, une tâche qui de-mandent beaucoup d’espace (qui n’est pas souvent à ma disposition quand nous sommes les 6 membres de la familles, actifs, dans la maison). Et finalement, lorsque les petits se couchent vers 19h30, je continue la création là où je l’avais laissée et j’essaie de ne pas travailler après 22h.

.

12507661_976600569074222_1268509057611756104_n

Tuque à pompon géant

.

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

J’aime particulièrement imaginer de nouveaux produits, réaliser des prototypes, répondre à des demandes spéciales. Je n’aime pas avoir à toujours faire la même chose, j’ai vraiment besoin d’avoir beaucoup de tâches variées pour véritablement apprécier mes journées !

Avez-vous des matériaux de prédilection ? Quels autres matériaux aimeriez-vous apprendre à travailler ?

J’aime travailler toutes les fibres : les laines, les cordages, les tissus. J’aime utiliser des bobines de fils ou de laine vintages, trouvées dans les friperies ou encore me faire offrir des bouts de tissus ou tout autre trésors trouvés dans les greniers de nos grand-mères. Utiliser des matières récupérées le plus possible, c’est ce qui rend mes créations uniques, elles le sont non seulement par le design, mais aussi par le choix des matières utilisées.

Outre les fibres textiles, j’aimerais aussi beaucoup apprendre à travailler les métaux et les pierres. La joaillerie est un métier qui m’a toujours passionné !

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Les bijoux de cordage, minimalistes ont toujours la cote, mes tuques à pompons géants sont un «hit» chez les jeunes enfants & mes kits «DIY » de tissage connaissent aussi un succès fou ! Trois produits dans les 3 sphères que j’exploite dans mes boutiques, ça me confirme que je ne me suis pas trompée en variant mon offre auprès de mes clients !

.

13882690_1109703109097300_1068485315162261023_n

Kit DIY

.

Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ?

Je n’ai pas d’anecdote particulière outre le fait que les gens semblent trouver mon nom de compagnie plutôt compliqué ! Puisque «nanoukiko» est le sur-nom que me donnait ma maman quand j’étais enfant, il m’a semblé naturel de l’utiliser, je n’avais pas pensé qu’il serait mêlant, surtout combiné à «tri-ko» ! On me renomme souvent nanoutiko, kiko-kiko, j’ai tout entendu et ça me fait rire bien plus que ça ne me vexe !

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif  ?

J’ai eu la chance de paraître dans plusieurs magazine imprimés : IN STYLE aux Etats-Unis, Coup de Pouce, Véro et le magazine du Cercle des Fermières ici au Québec. On a aussi mentionné mon travail à quelques reprise dans La Presse + et sur plusieurs blogue au Québec . Je ne suis pas une super star, mais je crois que mon travail commence à être reconnu et apprécié par plusieurs et ça me touche toujours autant !

Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ?

Après une réflexion sur mes habitudes de consommation, où j’ai décidé de ne pas faire d’achat de biens matériels (vêtements, jouets, livres, objets de déco…) ni pour moi, ni pour aucun des membres de ma famille, pour les 6 premiers mois de l’année, j’ai acheté ce petit chandail de coton ouaté de Supayana, une designer de vêtements pour femme & enfants montréalaise que j’aime tout particulièrement :

.

supayana

Natacha vous offre un rabais de 25% sur sa boutique Etsy, avec le code MONTEREGIE , valide du 18 au 22 août sur ses deux boutiques : Nanoukiko et Nanoutriko !!

Facebook : www.facebook.com/nanoukiko.triko

Instagram : Instagram.com/natachacastonguay

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *