19 Avr

Dans l’atelier de Lucie Bourassa, de Lululalaine

 

Ce mois-ci, nous vous présentons Lucie Bourassa, la créatrice derrière la boutique Lululalaine, une petite entreprise située à Longueuil.

Lucie vous réserve une petite surprise à la fin de l’article !

 

Lucie Bourassa – Crédit photo Alexandre Poulin

 

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées. 

Mon entreprise, c’est du bonheur ! Ça semble peut-être étrange, mais ayant travaillé sans relâche pendant plus de 25 ans, j’ai la chance maintenant de m’être bâtit une entreprise sur mesure, qui allie plaisir, passion, contacts humains et, puisqu’il le faut bien, faire un peu de sous. Je fabrique des objets déco rigolos, des bijoux colorés et des tableaux, tous fait de laine feutrée. Mettre un peu de couleur dans la vie des gens, c’est si stimulant.

 

Cupcake en production

Cupcake en production


En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours professionnel/entrepreneurial. 

J’ai été courtière en art auprès d’entreprises pendant 18 ans. En 2013, j’ai fait un rallye dans le désert africain avec une amie et pour trouver du financement, nous avions choisi de faire des bijoux de fantaisie. J’ai été happée par cette activité et à mon retour, j’ai décidé d’en faire une entreprise. J’ai alors créé le site folledebijoux.com, toujours actif.  Puis, dans mes recherches de nouvelles matières à exploiter, j’ai découvert la fibre de laine à feutrer. Ce fut un coup de foudre immédiat. Cette matière me permet autant de sculpter que de peindre avec les différentes couleurs de fibres. Un peu comme un peintre avec ses pigments.

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?  

C’est d’abord en tant qu’acheteuse que j’ai découvert Etsy. Quand j’ai commencé à fouiner sur ce site, j’étais aux anges. Je venais de découvrir la plus belle des vitrines. Et magasiner sans sollicitation, dans son lit, n’est-ce pas merveilleux?  Ça me rappelle quand j’étais petite et que je passais des heures à feuilleter le catalogue de Distribution aux consommateurs ou celui de Sears chez ma grand-mère. En avril 2015, une amie m’a informée qu’Etsy faisait un concours adressé aux boutiques du Québec, j’ai finalement ouvert ma boutique Etsy, exclusivement réservée à mes créations en laine feutrée.  Je fête donc ma première année….

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?  

Ohhhh LA question ! Il y en a tant  !  D’abord, s’armer de patience et investir du temps, beaucoup de temps au départ. Etsy est une plateforme conviviale, simple et très bien structurée, mais il faut apprendre ses rouages et ses outils pour se donner la chance d’être remarqué par son moteur de recherche. Car c’est lui qui vous choisit, c’est votre représentant de première ligne. Il faut bien le comprendre et l’apprivoiser afin d’attirer son attention.

Aussi, se mettre dans la peau de votre clientèle cible et bâtir votre fiche produit en conséquence. Faire des recherches sur Etsy pour connaitre vos compétiteurs, leurs prix, s’ajuster et ajouter une plus-value s’il le faut. Photos, titres, mots clés, descriptifs, sont autant d’atouts précieux qui ne doivent jamais être négligés. Ne jamais oublier que vous n’êtes pas face à face avec l’acheteur, donc vos photos doivent parler d’elles même. La photo est le premier contact qu’a votre client avec votre boutique. Elles doivent être invitantes afin que le futur client ait envie de cliquer sur l’image et en savoir davantage.

 À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ? 

Au départ, je ne croyais pas que j’aurais à travailler autant d’heures. Mais comme j’ai la chance de transformer ma passion en entreprise, c’est toujours avec un grand bonheur que je retrouve mon atelier à tout les matins. C’est mon petit havre de créativité et il est rempli de stimulantes couleurs.  En début de semaine, je planifie un agenda de travail hebdomadaire, mais pour être franche, j’ai de la difficulté à le respecter… Il m’arrive assez souvent de m’en écarter pour mettre en forme une idée qui m’est venue subitement en tête.

 

Cactus en laine feutrée

Cactus en laine feutrée


Comment arrivez-vous à concilier création, travail (si vous en avez un) et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus? 

J’ai deux ados et ils demeurent ma priorité #1. C’est important pour moi d’être disponible et présente pour eux le soir.  Ce temps leur est réservé. Lorsque je suis débordée, je me lève plus tôt le matin et quand le travail dépasse mes limites de temps, je fais appel à une dame qui vient m’aider. Apprendre à déléguer, ça libère beaucoup de stress et donne plus de flexibilité.

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

Ce qui m’anime en ce moment, c’est de créer des objets déco amusants ; des souris, des faux cactus, des champignons dans des tasses, des oiseaux imaginaires.

J’ai toujours mille idées en tête. J’aime créer des « conversations pièces ».

Aussi, je dois vous dire que je ne crée jamais en fonction de la tendance du moment ou du gout du jour. Ça ne me convient pas. Par contre, on me demande souvent de refaire un objet ou un bijou dans des couleurs différentes et j’adore cela. C’est un bon feeling de répondre aux goûts d’un client.  Lorsque quelqu’un aime assez ce que je fais pour y dépenser son argent, je me dois de ne pas le décevoir. Cette confiance est inestimable et très stimulante.

Comme plusieurs artistes le diront, la création est un merveilleux exutoire, une thérapie libératrice. Lorsque je suis en processus de création ou de fabrication, je suis dans ma bulle de bonheur. C’est si enivrant.

Avez-vous des matériaux de prédilection ? 

La laine, vous l’auriez deviné. J’aime sa douceur, sa senteur. J’aime la voir se transformer sous l’effet de l’eau et du massage. Lorsque je reçois mes grosses commandes de fibres avec toutes ces couleurs, je ne me lasse pas d’y plonger les mains.

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Parmi mes bijoux, ce sont les colliers, ceux avec des boules de laine, colliers bola et ceux avec pendentifs.

Mais il faut dire que je suis distributeur de laine depuis peu, et depuis, mes fibres font un gros « hit ».  Les gens achètent en ligne, mais plusieurs aiment venir choisir à mon atelier et j’adore ce contact humain. Ils sont curieux d’apprendre et je prends du temps à leur expliquer mes techniques de feutrage. Ils adorent, reviennent et me réfèrent.  Ne jamais négliger le temps passé avec un client. Il peut être votre meilleur représentant. C’est souvent ainsi que la roue tourne.

 

Collier Bola

Collier Bola

 

Collier boules de laine

Collier boules de laine


Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ?

Ce sont surtout des commentaires comiques que je reçois du type :  « Vos bijoux en laine, est-ce qu’ils sont chauds ? » Ça me fait rigoler. Je crois que ce sont des femmes en ménopause qui me posent cette question  ;)

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif ? 

Oui, en avril dernier, j’ai eu l’honneur de gagner le prix Etsy – Le meilleur du Québec, catégorie bijoux. Ce fut une expérience mémorable, de belles rencontres et cela m’a apporté une belle visibilité, notamment dans le magazine Châtelaine.

 

Concours Etsy 2015

Concours Etsy 2015


Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ?  

Mon dernier achat, c’est un plus-que-magnifique tissage réalisé par Natacha Castonguay, de Nanoutriko. J’ai connu davantage le travail de cette artiste au moment où elle m’a acheté des fibres de mérinos.  Ces créations sont si belles, douces et uniques.  Quel talent !  Et ses prix sont (trop) peu élevés pour la qualité, la quantité de travail et l’unicité de ses œuvres tissées.

 

Tissage Nanoutriko

Tissage Nanoutriko

Lucie vous offre un rabais de 15% sur sa boutique Etsy, avec le code PORTRAIT15, valide du 20 au 27 avril 2016 !!

 

Site internet : www.lululalaine.com

Instagram : www.instagram.com/lululalaine

Facebook : www.facebook.com/lululalaine

Tumblr : www.lululalaine.tumblr.com

Youtube, the making of : https://www.youtube.com/watch?v=5aG-YC4fMOI

Une pensée sur “Dans l’atelier de Lucie Bourassa, de Lululalaine

  1. Bravo Lucie!!! C’est beau de voir ce que tu fais…et avec toute la passion que tu y mets, ça ne peut pas faire autrement que d’être un succès. Tu as plein de bonnes idées…et tu femme éclatante. Longue vie à Lululalaine!

  2. Ton travail est unique! C’est vraiment beau et j’adore toutes les couleurs!

    Moi je pourrais rester assise dans ton atelier des heures! C’est 10 fois mieux que la caverne d’Ali Baba!

    Bonne continuation, on est avec toi!

  3. Tu es vraiment une super championne. Tout ce que tu touches se transforme en beauté. Félicitations. J’espère que tu pourras poursuivre très longtemps ton magnifique travail tout en restant dans le coin de Montréal pour qu’on puisse continuer à se voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *