21 Nov

Dans l’atelier de Patrick Rabbat, photographe

 

Ce mois-ci, nous vous présentons Patrick Rabbat, photographe derrière la boutique Patrick Rabbat Photos une petite entreprise située à Longueuil ; qui fût également le photographe de notre dernier événement, Etsy Fait au Québec en Montérégie.

Patrick vous réserve une petite surprise à la fin de l’article !

.

Patrick Rabbat

Patrick Rabbat – Crédit photo Les Magiciens

.

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées.

Je suis un grand passionné de la photographie alors je souhaite partager cette passion avec les gens.  En tant que photographe, j’essaie de faire ressortir la beauté qui nous entoure partout et ce, parfois dans des choses que nous ne remarquons même pas.  Alors, je capture ces instants soit par une couleur, un moment, une lumière et tout ça dans le but de faire rayonner cette beauté.  Je suis également un passionné du voyage et comme vous pouvez le voir, j’adore immortaliser les endroits que je visite dans des clichés qui j’espère, font voyager les gens ou leur remémore de bons souvenirs.

.

Patrick Rabbat

.

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours professionnel/entrepreneurial.

Je joue avec des caméras depuis que je suis jeune et j’ai toujours aimé prendre des photos, comme mon père et mon grand-père.  Il y a maintenant plus d’une dizaine d’années, j’ai décidé de pousser cette passion et cette curiosité et j’ai acheté mon premier appareil réflexe.  Ce fut le début d’une grande aventure où j’ai poussé mes connaissances par moi-même avec des livres ou par essai/erreur, ainsi qu’un cours d’appoint.  L’intérêt se faisait sentir, alors il y a 3 ans j’ai décidé d’ouvrir ma boutique Etsy et le reste c’est du passé, comme on dit.

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?

C’est un ami qui m’a introduit à Etsy et après quelques semaines d’indécision j’ai fait le saut.  Ce que je j’adore d’Etsy est le sentiment de communauté que l’on ressent entre artisans et artistes, c’est vraiment unique sur le marché à ma connaissance.  Un autre élément que j’adore est la clientèle qui accède à ce site, ce sont des gens qui recherchent à faire des achats locaux et à encourager des artistes et artisans qui ne sont pas associés aux grandes bannières.

.

Patrick Rabbat

.

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?

Je conseille en premier lieu de bien cerner son produit et ensuite comparer avec d’autres boutiques similaires pour les politiques, les prix, etc.  Mais le plus grand atout pour réussir sur Etsy selon moi est la persévérance, si vous mettez le temps et l’énergie nécessaires, rien ne pourra vous arrêter !

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ?

Cela varie, quand je vais prendre des photos et bien, je suis en mode recherche et j’ai sûrement l’air un peu étrange (sourire) car je me promène un peu n’importe comment à regarder par en haut, par en bas, en fait dans toutes les directions pour voir s’il n’y a pas un angle qui me plait ou une vue que j’apprécie.  Il y a aussi la portion travail de post-production qui consiste à m’assurer que chaque photo que je publie réponds à mes critères de beauté et de composition.  Finalement, la portion marketing et promotion qui est sur Etsy et sur les réseaux sociaux.  Ce qui est plaisant dans tout ça est que pas une journée se ressemble.

.

Patrick Rabbat

.

Comment arrivez-vous à concilier création, travail  et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus?

L’important selon moi dans tout ça est d’aimer ce que l’on fait.  Lorsqu’on est passionné par notre travail, ce n’est plus un boulot ou un fardeau mais plutôt un plaisir de le faire. Cela étant dit, quand les choses deviennent intenses, il est important de prendre du temps pour soi et se récompenser à faire quelque chose qui nous fait du bien.

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

En fait je ne peux m’empêcher de prendre des photos qui me stimulent, c’est plus difficile pour moi de ne pas en prendre (sourire).  Mais ce que je trouve vraiment difficile est lorsque je vois quelque chose qui me plait beaucoup ou qui est une occasion rare et que je n’ai pas de moyen de la capturer avec ma caméra.

.

Patrick Rabbat

.

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Les gens achètent surtout mes photographies et tous les formats sont populaires mais je développe une clientèle assez fidèle avec mes cartes de souhaits aussi. De plus, je suis toujours ouvert aux suggestions et aux commandes spéciales que je reçois de temps en temps.

.

Patrick Rabbat

.

 

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif ?

J’ai vu plusieurs de mes photos se retrouver dans des magasines de décorations et dans un livre sur Montréal, ce qui me rend très fier.  J’ai gagné un concours photo il y a quelques années et je suis arrivé en première place.

De plus, j’ai fait quelques vernissages et expositions où j’ai eu beaucoup de reconnaissance.

Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ?

J’adore encourager mes amis artistes et artisans sur Etsy et je fais des achats régulièrement.  Le dernier achat que j’ai fait sont des minis cartes de remerciement de Beth And Olivia si je ne me trompe pas.

.

BethAndOlivia

.

Patrick vous offre un rabais de 10% sur sa boutique Etsy, avec le code ETSYQC, valide seulement aujourd’hui !!

Facebook : www.facebook.com/Patrick.Rabbat.Photographies/

18 Oct

Dans l’atelier de Mélanie Todd de Urban Rose Dog Boutique

Ce mois-ci, nous vous présentons Mélanie Todd, créatrice derrière Urban Rose Dog Boutique une petite entreprise située à St-Lambert .

Mélanie vous réserve une petite surprise à la fin de l’article !

.

Mélanie Todd

.

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées.

Urban Rose Dog Boutique est une compagnie qui confectionne des accessoires colorés haut de gamme, fait à la main pour animaux.

Prioriser l’achat de fournisseurs local, la qualité des matériaux et produits, l’originalité, la créativité et la couleur sont mes valeurs!

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours professionnel/entrepreneurial.
J’ai toujours eu un côté entrepreneur. J’ai géré des équipes de travail, mis en place des standards de qualité des plus élevés, occupé des positions du plus bas au plus haut niveau. J’ai eu la chance d’habiter quelques années en Californie, où j’ai vraiment découvert que nous avions beaucoup de chemin à parcourir pour arriver à ce que les animaux soient membres de la famille comme les Californiens savent si bien le faire. Des chiens qui courent dans les plus beaux parcs, des enfants qui leur lancent la balle ou qui jouent dans les mêmes parcs, des passants qui arrêtent pour flatter les chiens, aux boutiques pour animaux avec des produits tellement hors du commun, que je me suis dit qu’un jour, je pourrai offrir des accessoires chics, colorés, fait localement au Québec. J’ai repris ma passion d’enfance, celle qu’on m’a enseigné en bas âge, ma grand-mère de 105 ans cette semaine d’ailleurs et mon inspiration. Designer de métier elle a vite vu mon intérêt à faire comme elle, et a su m’enseigner à maîtriser la couture dès l’âge de 10 ans! Je me surprends encore à faire des choses qu’elle m’a montrées! J’ai continué d’étudier pour dessiner mes patrons, faire mes vêtements, veston, robe, jupe, décor, etc. pour toujours chercher autre chose à réaliser…C’est ainsi que j’ai pu combiner ma passion de la mode et de la couture avec MA passion des animaux, pour finalement ouvrir ma boutique.

.

urban-rose-dog-boutique-rose-dsc_5203_finale-2

.

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?
Je connaissais Etsy avant d’ouvrir ma boutique, comme je suis une magasinneuse hors pair! J’adore encourager les artisans, les petites entreprises et je vais toujours prioriser les entreprises du Québec. Etsy, pour un petit entrepreneur, cela permet de nous ouvrir sur d’autres pays, si nous le désirons, ce qu’un site web ne nous permet pas quand on est petit! Maintenant mes créations s’envolent un peu partout, en France, Suisse, États-Unis, Canada et mon endroit de prédilection, au Québec!

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ? 

Simple d’utilisation, allez-y! Vous avez de l’imagination, de la créativité, des idées pour des produits qui sortent de l’ordinaire? Alors pourquoi pas! Soyez créatif, ayez vos propres idées les artisans Etsy qui ont des bonnes idées ont travaillés forts pour y arriver, trouvez votre intérêt, votre côté artistique et foncez!

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ? 

Mes journées ne se ressemblent pas…je touche à beaucoup, de la gestion des médias sociaux, aux réponses aux questions-email, concevoir les commandes, comptabilité, photo, marketing, création, couture, dénicher une idée de tissu que j’ai en tête, un nouveau projet, allez à la poste et j’en passe!  Être entrepreneur, c’est être en mesure d’être excellent dans tous les volets d’une entreprise!

Comment arrivez-vous à concilier création, travail et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus? 

J’ai toujours été celle qui a coaché mes collègues à gérer un agenda…alors, mon agenda, c’est ma vie! J’y note tout ce que j’ai à faire, mes cédules et même mes objectifs. C’est ma seule façon de passer au travers de mes journées. Je m’alloue du temps pour faire mes objectifs et les mettre à terme. Il y a quelques imprévus mais en général, j’arrive à mes fins.

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?  

Quand mes clients prennent le temps de m’envoyer une photo de leur animal avec mes produits, cela n’a pas de prix pour moi! La création me motive, quand je vois dans la rue ou à un salon, un chien avec mes produits. Ils sont tellement fiers et cela me pousse à continuer!

.

Mélanie

Rose, la mascotte de la compagnie, ma muse, chien parfait! Tout lui va à merveille, elle est «élégante » et elle pose pour moi!

.

Avez-vous des matériaux de prédilection ? Quels autres matériaux aimeriez-vous apprendre à travailler ? 

Tissus de qualité, et colorés comme c’est notre marque de commerce! Autres matériaux? Oh oui! Projet à suivre….

.

urban-rose-dog-boutique-pub-bow-tie-noeud-papillon-pour-chien-dsc_2900

.

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?  

Cela dépend de la période de l’année dans mon cas. Présentement, c’est le carreau rouge avec carrés noires qui fonctionne, l’été, ce sera d’autres couleurs. On suit la mode!

.

item262-urban-rose-dog-boutique-dog-collar-collier-pour-chien-dsc_5120

.

Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ? 

J’ai eu une invitation, cette année pour faire un reportage télé, qui m’a touché comme j’aurais aimé le faire, et la personne a demandé le nom du Directeur marketing. Comme je trouve toujours moyen de rire de moi-même, dans la vie alors j’ai naturellement donné mon nom! Quand il m’a parlé, de son projet, qui était intéressant, mais demandait d’être une moyenne grande entreprise, j’ai répondu que pour l’instant je faisais le marketing, les ventes, la comptabilité, les achats, la conception, la création, les photos, l’entretien du site web, des médias sociaux, facturation, etc. que j’espérais l’année prochaine pouvoir rencontrer les standards de son offre. Cela m’a fait sourire. Je crois qu’on ne réalise pas tout ce qu’est être un petit entrepreneur!

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif ? 

Au premier événement Etsy Montréal, première édition, le journal Métro avait parlé de mes produits, comme je débutais, bien cela m’avais donné une belle visibilité.

J’ai été accepté par des comités de sélection (dont des couturières font partie) de salons d’artisans qui nous demandent de présenter nos produits, et qui évaluent leur qualité (côté artistiques et conception), ceci pour le Salon des Artisans de Longueuil ainsi que le Salon des Artisans de Ste-Hyacinthe. Je fais plusieurs salon cette année, c’est une marque de reconnaissance pour moi d’être choisie.

On m’a demandé de faire les accessoires pour une soirée gala cocktail dînatoire levée de fond chic chic pour la SPCA dans moins d’un mois à Montréal. Et malgré mon manque de temps dû aux nombreux événements de Noël, je fournirai les accessoires pour la parade de mode. Je prendrai bien soin de mettre de beaux colliers et fleurs à nos amis Pitbull entre autre! Je crois en cette cause, et ma passion, ce n’est pas juste ma boutique, mais c’est aussi rendre beaux les animaux dans la rue!   Et cette cause est une belle reconnaissance pour moi.

Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ?

Quand je porte une création locale, je me fais toujours demander d’où elle vient…ce collier de Catrie n’est pas passé sous silence. J’en ai offert en cadeau aussi.

.

Catrie

.

Tout comme toutes les occasions sont bonnes pour acheter une veilleuse de Veille sur toi à une amie avec jeunes enfants! Le lion a été mon premier achat!

.

Veille sur toi

.

Mélanie vous offre un rabais de 20% sur sa boutique Etsy, avec le code MONTEREGIE20, valide seulement aujourd’hui !!

Facebook : www.facebook.com/urbanrosedogboutique

 

27 Sep

Dans l’atelier de Geneviève et Marie de Les Tissus Croquis

 

Ce mois-ci, nous vous présentons Geneviève Hébert & Marie Dubuc, les créatrices derrière la boutique Les Tissus Croquisune petite entreprise située à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Geneviève et Marie vous réservent une petite surprise à la fin de l’article !

.

thumbnail_crqouis-genevieve-marie

Geneviève Hébert & Marie Dubuc

 

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées.

La marque Croquis fabrique des accessoires haut de gamme, esthétiques et confortables qui viendront compléter votre espace de vie.

Nous prônons la durabilité de nos produits par une compréhension et une confection réfléchie.

Pour être en accord avec nos valeurs et convictions toutes nos collections sont imprimées et confectionnées localement.

Nos valeurs :

  • Achat et fabrication local
  • Travail d’équipe
  • Créativité
  • Passion
  • Qualité

.

thumbnail_fichier_001-1

.

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours professionnel/entrepreneurial.

Geneviève et Marie sont unies par leur passion artistique.
Elles sont imaginatives et déterminées à concevoir des objets uniques et originaux.

Geneviève Hébert est fondatrice propriétaire de La Fabrique Atelier graphique. Elle a une solide expertise en design graphique.
Son talent hors-pair est alimenté par sa détermination et son perfectionnisme. Ses qualités d’entrepreneure contribuent au développement de notre compagnie en pleine expansion.

Marie Dubuc est fondatrice propriétaire des Lampes de Marie.
Elle est une artiste lampiste reconnue, membre du Conseil des métiers d’art du Québec. Elle se distingue par son talent de créatrice dessinatrice. Son bagage artistique lui confère des compétences précieuses dans les domaines reliés au textile. Son énergie contagieuse et sa nature fonceuse apportent à la marque CROQUIS le dynamisme et la rigueur d’une entreprise en constante évolution.

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?

Geneviève, étant dans le domaine du Marketing connaissait déjà Esty pour sa facilité à bâtir une boutique à moindre frais.

Et Marie ayant déjà sa boutique Les lampes de marie sur Etsy le choix s’est fait tout seul lorsque nous avons dû voir nos différentes avenues afin de faire connaître notre nouvelle entreprise et y présenter nos produits.

Nous apprécions  la visibilité du site du fait que Etsy est déjà établi et reconnu depuis plusieurs années. De cette façon il est plus facile d’obtenir des vues et une interaction avec nos visiteurs virtuels.

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?

Prendre le temps de faire les choses correctement, souvent lorsque nous avons une nouvelle idée, en tant que créateur, nous bousculons les étapes et passons rapidement la période de recherche et de développement, pour sauter à pieds joints dans la production.

Mais, dans notre cas, cette étape à pris plus de 10 mois et nos produits s’en trouvent  grandement améliorés aujourd’hui.

Je vous dirai aussi que ce que vous projetez comme image est aussi primordial!

Planifiez du temps pour  prendre des belles photos de vos produits et de bien établir votre  image de marque (logo et vos réseaux sociaux) vous permettra de vous appuyer sur une base solide, dont vous n’aurez plus à vous préoccuper, par la suite.

.

thumbnail_coussin-avec-jack-mauvais-coup-_-naturel-_-uni3

.

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ?

Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux concept de produits que nous-même aimerions avoir à la maison ou pour nos animaux.

On en discute, pesons les pour et les contres, et lorsqu’une idée commune nous plait et nous fait vibrer, nous passons à l’action !

Nous travaillons à concevoir des nouveaux prototypes de produit. (En prenant  bien soin de recueillir l’avis et suggestions de nos couturières).

Ensuite c’est l’étape que nous préférons !
La création des tissus personnalisés pour nos produits. Marie fait habituellement des dizaines de sketchs avant que Geneviève les transpose numériquement à l’ordinateur.

Parfois, une nouvelle collection s’impose tellement nous débordons d’idées sur une sélection d’items en particulier (comme pour notre collection JACK & LOU)  qui ne cesse de grandir à travers les mois !

Ensuite, l’impression sur les tissus est lancée en collaboration avec une entreprise du Québec.

L’avant dernière étape est la découpe des tissus afin de faciliter la vie de nos couturières !

Nous prenons le temps d’assembler tous les éléments servant à confectionner l’item en question (tissus vierge et imprimé, fermeture éclair, doublure, cuirette, bourrure, étiquette…)

Et Finalement ! La cerise sur le gâteau ! La réception de nos nouvelles créations, par les couturières. (À cette étape, nous sommes comme 2 enfants en dessous d’un sapin de noël ! Nous voyons concrètement ce que nous avons imaginé, pendant  plusieurs mois.)

.

thumbnail_coussin-te%cc%82te-de-lou-_-orange-_-naturel-_-petites-rayures4

.

Comment arrivez-vous à concilier création, travail et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus?

Nous croyons qu’il y a un temps pour chacune des choses qui nous passionnent.  Nous avons un horaire et des heures consacrer à l’avancement de chacun de nos projets, qu’ils soient commun (Croquis) ou individuelle (La Fabrique atelier graphique ou Les Lampes de marie).

Le plus important c’est également d’être capable de s’arrêter, une fois nos journées terminés et de prendre du temps de qualité en famille pour nous ressourcer et reprendre encore plus d’énergie !

Nous impliquons aussi nos familles, en leur demandant leur avis sur nos créations. De cette façon nous avons tous un sentiment d’appartenance commun chez CROQUIS.

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

À chaque semaine nous nous rencontrons depuis plus de 1 an, toujours avec le même plaisir et le même enthousiasme.

 Nous avons développé  ensemble une énergie créative très productive qui nous permet de créer une grande gamme de produits.

Avant nos rencontres, chacune dans nos cellules de création, créons et réfléchissons à nos produits. Lorsque nous nous rencontrons toutes nos idées se fusionnent ce qui nous permet de revoir, retoucher, recalculer et redessiner quelques modèles afin d’améliorer et d’encore mieux répondre aux besoins de nos clients tout en gardant notre standard de qualité habituel.

.

image2

.

Avez-vous des matériaux de prédilection ? Quels autres matériaux aimeriez-vous apprendre à travailler ?

Nous travaillons toujours avec le même tissu de base parce que nous avons confiance à sa qualité et que nous avons mis plusieurs mois de recherches afin de le trouver.

Notre méthode d’impression est la sublimation. Cette façon d’imprimer nous a demandé plusieurs essais avant d’arriver aux résultats que nous cherchions. Un tissu ultra stable, résistant et des couleurs incroyables qui ne bougent pas et ce, même après plusieurs lavages. En plus, ce tissu est vraiment doux et agréable au toucher.

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Lors de notre première production, nos coussins décoratifs et lits pour chiens ont eu la cote.

Dans notre toute dernière production, notre nouveau hamac pour chat de la collection JACK&LOU est unique et est déjà le coup de cœur de ceux qui ont évalué nos produits.

Pour ce qui est de notre collection « Comme à la maison », les poufs style « bean bag » sont également uniques et impressionnent plusieurs designer d’intérieur.

.

image5

.

Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ?

À notre première impression de tissu, nous avions choisi un rouge assez éclatant à la réception de notre rouleau le rouge était orange très prononcé.  Nous étions super déçues et à notre grande surprise notre première vente a été un coussin avec cette couleur.

Cette erreur nous a permis de mieux comprendre les attentes de notre clientèle.  C’est pourquoi,  pour notre deuxième production nous avons mis de l’avant des produits plus colorés. C’est de cette façon que  nous nous sommes aperçus que CROQUIS se démarque des autres avec ses couleurs vives et attirantes.

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif (ex: gagner des concours, des prix, des bourses, avoir reçu la reconnaissance de ses pairs, avoir été publié dans un magazine ou autre, etc.) ?

Pas encore !

Geneviève et Marie vous offrent un rabais de 15% sur leur boutique Etsy, avec le code CROQUIS, valide jusqu’au 4 octobre 2016 !!

Site Web : www.lestissuscroquis.com

Facebook : www.facebook.com/lestissuscroquis

Pinterest : www.pinterest.com/tissuscroquis/

Instagram : www.instagram.com/lestissuscroquis/

18 Août

Dans l’atelier de Natacha Castonguay de Nanoukiko & Triko

Ce mois-ci, nous vous présentons Natacha Castonguay, la créatrice derrière la boutique Nanoukiko & Trikoune petite entreprise située à Greenfield Park.

Natacha vous réserve une petite surprise à la fin de l’article !

.

2950_1009419492458996_7934329531584038234_n

Natacha et deux de ses enfants

.

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées.

Nanoukiko & Triko se spécialise en créations textiles : bijoux minimalistes en cordages, accessoires de tricot pour toute la famille et tissages décoratifs. Toutes les créations de Nanoukiko & Triko sont faites à partir de matières spécialement choisies pour leur grande qualité, en tenant compte de leur provenance, souvent récupérées, dans un souci d’éco-responsabilité. Toutes les pièces sont confectionnées avec soin et toujours en quantités très limitées. Les pièces de Nanoukiko & Triko se démarquent par leur minimalisme et leur modernité malgré les techniques de confections traditionnelles.

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours profession-nel/entrepreneurial.

J’ai un parcours très «artistique », j’ai étudié au cégep en arts plastiques et en photographie ,puis à l’université en design graphique. Bien que je n’aie jamais formellement travaillé dans ces domaines, toutes les compétences acquises lors de ces diverses formations m’aident beaucoup dans mon quotidien d’artisane.

.

11752004_895922837141996_211220595381311854_n

.

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?

J’ai découvert Etsy il y a 5 ans, quelques jours à peine avant de décider d’y lancer ma première boutique en ligne ! C’est une amie à moi, qui voyant l’engouement des gens pour mes créations, m’a parlé de la plate-forme, de la facilité d’utilisation et j’ai décidé de l’essayer aussitôt ! J’ai eu de la chance, j’ai fait des ventes immédiatement et ça n’a jamais arrêté depuis !

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?

Je pense que pour réussir sur Etsy, il faut y mettre du temps, pour les photos et les descriptions évidemment, mais aussi pour être actif et voir ce qui se fait déjà, et ce qu’on peut faire pour se démarquer d’avantage !

.

13244684_1066333823434229_6458019183864003702_n

Bijoux minimalistes

.

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ?

Mes journées sont toujours différentes, bien que certaines tâches soient presque quotidiennes. Par exemple, tous les matins en me levant, je réponds aux courriels reçus tard le soir ou dans la nuit. Tous les jours, je prends des photos de mes projets en cours ou des commandes prêtes à poster pour garder l’intérêt des gens qui me suivent sur les différents réseaux sociaux. J’essaie aussi de préparer des colis à tous les jours parce que c’est la partie que je trouve la plus longue et que si j’attends à la fin de la semaine et que j’ai 20 colis à préparer, je serai un peu découragée par l’ampleur de la tâche. Je dirais qu’en général, j’aime bien faire un peu de tout dans la journée : service à la clientèle, création, photographie de produits, mise en ligne d’images, interactions sur les réseaux sociaux… je crois que c’est le fait d’avoir plusieurs tâches différentes à accomplir qui me garde motivée à faire ce que je fais !

Comment arrivez-vous à concilier création, travail (si vous en avez un) et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus?

Comme j’ai 4 enfants, dont deux très jeunes qui sont avec moi tous les jours, puisqu’ils ne fréquentent pas la garderie, et que je fais souvent des cours à l’université depuis quelques années, je n’ai pas de travail autre que celui de « créatrice ». Le matin, je dispose de quelques heures pour travailler dans le calme parce que mon conjoint, qui est son propre patron aussi travaille seulement en après-midi, en soirée et en début de nuit. En après-midi, je profite souvent de la sieste des 2 bébés pour préparer les colis, une tâche qui de-mandent beaucoup d’espace (qui n’est pas souvent à ma disposition quand nous sommes les 6 membres de la familles, actifs, dans la maison). Et finalement, lorsque les petits se couchent vers 19h30, je continue la création là où je l’avais laissée et j’essaie de ne pas travailler après 22h.

.

12507661_976600569074222_1268509057611756104_n

Tuque à pompon géant

.

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

J’aime particulièrement imaginer de nouveaux produits, réaliser des prototypes, répondre à des demandes spéciales. Je n’aime pas avoir à toujours faire la même chose, j’ai vraiment besoin d’avoir beaucoup de tâches variées pour véritablement apprécier mes journées !

Avez-vous des matériaux de prédilection ? Quels autres matériaux aimeriez-vous apprendre à travailler ?

J’aime travailler toutes les fibres : les laines, les cordages, les tissus. J’aime utiliser des bobines de fils ou de laine vintages, trouvées dans les friperies ou encore me faire offrir des bouts de tissus ou tout autre trésors trouvés dans les greniers de nos grand-mères. Utiliser des matières récupérées le plus possible, c’est ce qui rend mes créations uniques, elles le sont non seulement par le design, mais aussi par le choix des matières utilisées.

Outre les fibres textiles, j’aimerais aussi beaucoup apprendre à travailler les métaux et les pierres. La joaillerie est un métier qui m’a toujours passionné !

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Les bijoux de cordage, minimalistes ont toujours la cote, mes tuques à pompons géants sont un «hit» chez les jeunes enfants & mes kits «DIY » de tissage connaissent aussi un succès fou ! Trois produits dans les 3 sphères que j’exploite dans mes boutiques, ça me confirme que je ne me suis pas trompée en variant mon offre auprès de mes clients !

.

13882690_1109703109097300_1068485315162261023_n

Kit DIY

.

Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ?

Je n’ai pas d’anecdote particulière outre le fait que les gens semblent trouver mon nom de compagnie plutôt compliqué ! Puisque «nanoukiko» est le sur-nom que me donnait ma maman quand j’étais enfant, il m’a semblé naturel de l’utiliser, je n’avais pas pensé qu’il serait mêlant, surtout combiné à «tri-ko» ! On me renomme souvent nanoutiko, kiko-kiko, j’ai tout entendu et ça me fait rire bien plus que ça ne me vexe !

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif  ?

J’ai eu la chance de paraître dans plusieurs magazine imprimés : IN STYLE aux Etats-Unis, Coup de Pouce, Véro et le magazine du Cercle des Fermières ici au Québec. On a aussi mentionné mon travail à quelques reprise dans La Presse + et sur plusieurs blogue au Québec . Je ne suis pas une super star, mais je crois que mon travail commence à être reconnu et apprécié par plusieurs et ça me touche toujours autant !

Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ?

Après une réflexion sur mes habitudes de consommation, où j’ai décidé de ne pas faire d’achat de biens matériels (vêtements, jouets, livres, objets de déco…) ni pour moi, ni pour aucun des membres de ma famille, pour les 6 premiers mois de l’année, j’ai acheté ce petit chandail de coton ouaté de Supayana, une designer de vêtements pour femme & enfants montréalaise que j’aime tout particulièrement :

.

supayana

Natacha vous offre un rabais de 25% sur sa boutique Etsy, avec le code MONTEREGIE , valide du 18 au 22 août sur ses deux boutiques : Nanoukiko et Nanoutriko !!

Facebook : www.facebook.com/nanoukiko.triko

Instagram : Instagram.com/natachacastonguay

 

20 Juil

Dans l’atelier de Valérie Guay de la boutique Les Crins D’Auz

 

Ce mois-ci, nous vous présentons Valérie Guay, la créatrice derrière la boutique Les Crins D’Auzune petite entreprise située à Brossard.

Valérie vous réserve une petite surprise à la fin de l’article !

 

 

Valérie Guay

Valérie Guay

.

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées.

Les Crins D’Auz se spécialise dans la confection de bijoux et d’accessoires faits à partir de crins de chevaux. J’ai fondé ma petite entreprise suite à la vente de ma première jument, afin de conserver un souvenir d’elle, j’ai entreprit de me créer un « Porte-Bonheur » qui orne encore fièrement aujourd’hui le rétroviseur de ma voiture. C’était important pour moi d’avoir une petite partie d’elle avec moi, quelque chose de tangible. La majorité de mes clients sont propriétaires de chevaux, et je me fais un devoir, à travers mes confections de rendre hommage aux liens particuliers qu’ils entretiennent avec leur animal. Même pour les clients non-propriétaires, tous les crins servant à mes réalisations proviennent de dons de clients, donc aucun cheval n’est blessé dans le processus, c’est primordial !!

.

Les Crins D'Auz

.

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours professionnel/entrepreneurial.

Je suis originaire de Sherbrooke, à Brossard depuis 6 ans, j’ai travaillé surtout dans le domaine du service à la clientèle. Dans les dernières années j’ai jumelé le domaine de la création et du service aux clients en travaillant en imprimerie mais ce n’était pas encore tout à fait satisfaisant.

Depuis que je suis toute petite je touche un peu à tout, peinture sur bois, sculpture, bricolage en tout genre, dessin…

Quand j’en ai eu suffisamment assez d’être limité par le cadre d’une grosse entreprise, j’ai fais le grand saut. Pas très fonceuse de nature, je me suis quand même lancé vers l’inconnu… C’était ça ou je devenais bonne à enfermer. Et cette année nous avons fêté les 3ans d’existence de mon entreprise !! C’est le plus beau cadeau que je me suis fait.

.

Valérie Guay

Dans l’atelier de Valérie

.

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?

Avant même d’être entrepreneure, j’étais une utilisatrice de Etsy en tant que consommatrice. On y retrouve tant de trésors et ce aux 4 coins de la planète ! Je pouvais passer des heures à simplement regarder les merveilles qui s’y retrouvent et à mettre en favoris des « nouveaux besoins ».

Par la suite, devenant créatrice moi-aussi, j’ai ouvert ma boutique Etsy. Sans grandes attentes puisqu’à l’époque je ne comprenais pas tout à fait le système. C’est au fil du temps, et surtout avec l’incroyable soutien de la communauté d’Etsy que je suis arrivée à faire mon chemin. Etsy m’a ouvert les portes du monde entier !! Aujourd’hui mes créations voyagent aux États-Unis, en France, aux Pays-Bas, en Espagne, au Royaume-Unis et même en Australie !

.

Valérie Guay6

.

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?

Des conseils ? Juste GO, allez-y !!
Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour ouvrir sa propre boutique Etsy.
Vous avez du talent ? Montrez-le au monde entier.

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ?

Une journée typique chez Les Crins D’Auz est en faite assez banal…

Comme la majorité de mes créations sont des commandes personnalisées de clients, la plus grande partie de mes journées est consacrée à leur réalisation. Répondre aux messages me prend en général une à deux heures chaque jour, ensuite je regarde mon « planning » et j’entame la confection des commandes.  Je m’octroie très peu de temps de « libre création » dans une semaine sauf si j’ai un marché ou une exposition et que je dois renflouer mon inventaire.

.
Valérie Guay

.

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

Ce que j’aime par-dessus tout c’est de partir de « rien » et le transformer en quelque chose de beau et de symbolique.

Avez-vous des matériaux de prédilection ? Quels autres matériaux aimeriez-vous apprendre à travailler ?

Le crin de cheval est définitivement la matière que j’aime le plus !!

Un potier vous parlera du contact de ses mains avec l’argile, moi c’est le contact avec les brins de crin. Que ce soit en voiture ou en exposition, j’ai toujours un petit porte-bonheur de crin non-tressé avec moi, et mes doigts ne peuvent s’empêcher de le manipuler ! Ça se soigne docteur ??

Sans farce, c’est devenu un tic je crois.

Sinon il y a 2ans je me suis monté un petit atelier pour le travail du verre au chalumeau. Je confectionne certaines des perles de verre qui ornent mes bijoux. J’adore le travail du verre, c’est tellement zen ! Encore un fois, on débute avec une simple baguette de verre et on en fait une jolie perle. Cependant, par manque de temps il y a longtemps que je n’ai pas allumé mon chalumeau. Je travaille également la résine et par le fait même le silicone pour la confection de mes propres moules.

.

Valérie Guay3

Fabrication de perles de verre

.

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Ce qui donne le plus d’effet WOW au sein de ma clientèle est définitivement la collection « Les Éternels ». Ce sont des pendentifs de résine transparents dans lesquels j’incruste des crins de chevaux.

.

Valérie Guay4

Les éternels

.
Valérie vous offre un rabais de 20% sur sa boutique Etsy, avec le code ETSY20 , valide du 20 au 22 juillet 2016 !!

Facebook : www.facebook.com/LescrinsDAuz/

15 Juin

Dans l’atelier de Marilène et Geneviève, de Fluophoto

Ce mois-ci, nous vous présentons Geneviève Chouinard et Marilène Lucas, les créatrices derrière la boutique Fluophoto, une petite entreprise située à la fois à Boucherville et St-Lin.

Marilène et Geneviève vous réservent une petite surprise à la fin de l’article !

fluophoto_portrait

Marilène Lucas et Geneviève Chouinard

.

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées.

Nous sommes un duo de photographes culinaires drôles et colorées. Nous aimons transmettre la joie de vivre à travers nos photos imprimées et nos produits dérivés. Il faut qu’il y ait de l’humour, toujours de l’humour !

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours professionnel/entrepreneurial.

Nous nous sommes rencontrées au cégep lors de notre technique en photographie. Nous sommes devenues des amies et avons décidé de photographier des mariages ensemble dès 2010. En 2011, nous trouvions le nom Fluophoto. Depuis ce jour, nous exposons nos photos culinaires ensemble. Dès 2013, nous avons commencé à explorer les produits dérivés, pour que les spectateurs repartent avec une parcelle de nos œuvres lors de nos expositions.

.

Fluophoto from Roger Renaud on Vimeo.

.

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?

Etsy ? C’est quoi ça Etsy ? Hahaha ! Nous avons conscience de l’existence d’Etsy depuis longtemps, mais n’avons jamais osé acheter parce que dès tu commences, tu ne peux plus t’arrêter !!! Nous avons dû apprivoiser la plateforme plusieurs mois avant, mais maintenant nous vendons officiellement sur Etsy depuis le 1er décembre 2015. Oui, en même temps que le calendrier de l’Avent, n’est-ce pas génial ? En plus, Etsy c’est aussi une communauté de gens créatifs et généreux qui ont décidé de changer le monde avec leur petite entreprise. Beaucoup d’entraide et d’amitié !

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?

1, 2, 3 …GO !!!!!

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ?

Lorsque nous décidons de créer une nouvelle série de photos, nous imaginons des concepts avant et nous faisons l’épicerie. Ensuite nous nous installons sur une table de cuisine, dans le salon ou même parfois dur le plancher (oui, un shooting alimentaire ça ne prend pas de place !) … puis le fun commence ! À la fin, nous devons faire quelques retouches et nous envoyons les photos à imprimer sur les produits ou bien nous les fabriquons avec de la résine (les bijoux, par exemple).

Comment arrivez-vous à concilier création, travail (si vous en avez un) et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus?

Notre vie consiste à alterner entre des contrats de photo ou retouche, des mariages le samedi, des expos et marchés la fin de semaine, du gossage sur l’ordi le soir, d’autres shootings photo, manger les restants des shootings photo… et des fois on dort entre ça 😉

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

La vie serait plate sans art. Nous avons un besoin viscéral de trouver des jeux de mots et des nouvelles façons de présenter les objets et la bouffe du quotidien. Et bien sûr, on adore rire et faire rire !

Avez-vous des matériaux de prédilection ? Quels autres matériaux aimeriez-vous apprendre à travailler ?

Est-ce qu’une caméra c’est un matériau? Hihihi ! Nos nouvelles collections de produits dérivés se dirigent actuellement vers… plus de tissus, plus de trucs de cuisine… le reste c’est un secret national.

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Assurément tout ce qui inclut notre célèbre photo du poulet disco ! Sinon on vend beaucoup de sous-verres! Donc mathématiquement, notre produit le plus populaire est le sous-verre de poulet disco !

fluophoto_pouletdisco

Crédit photo : Fluophoto

.

Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ?

Le poulet disco était vraiment bon… cuit.

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif  ?

Est-ce qu’une tape dans le dos ça compte ? Haha, pour vrai, nous avons gagné plusieurs prix individuels en photographie lors d’expositions, mais jamais pour nos produits en boutique… à date !

Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ?

Non, on souhaiterait partager notre TOUT PREMIER achat sur Etsy… Voici un magnifique collier de Maëlle&Fanny, celui qui a commencé la chaîne de notre amour pour les produits québécois !

fluophoto_maellefanny

Crédit photo : Fluophoto

Geneviève et Marilène vous offrent un rabais de 20% sur leur boutique Etsy, avec le code ETSY20, valide jusqu’au 18 juillet 2016 !!

 

.

Site web : www.fluophoto.com

Etsy : www.fluophoto.etsy.com

Facebook : www.facebook.com/photoculinairemontreal

18 Mai

Dans l’atelier de Annie Lajeunesse de Créations Ropes and Wood

Ce mois-ci, nous vous présentons Annie Lajeunesse, la créatrice derrière la boutique Ropes and wood, une petite entreprise située à St-Alexandre.

Annie vous réserve une petite surprise à la fin de l’article !

 

Annie Lajeunesse

Annie Lajeunesse

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées.

Créations Ropes and Wood se spécialise dans la conception de pagaies de canot en érable canadien peinte à la main. Pour moi, Créations Ropes and Wood se veut être l’expression de l’authenticité à travers des créations totalement artisanales. J’attache une grande importance au caractère naturel et original de mes produits et il est essentiel que chaque création symbolise simplicité et élégance.

 

Ropes and wood

L’atelier de Annie

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours profession-nel/entrepreneurial.

Au-delà de mon parcours d’artisan-créateur, j’aimerais souligner que depuis mon plus jeune âge, je prends plaisir à créer et à toucher à tout. Malgré mes études en sciences et spécifiquement en kinésiologie où j’ai obtenu un baccalauréat dans cette discipline, j’ai toujours eu un esprit créatif et une imagination débordante.

J’ai travaillé pour les Forces Armées Canadiennes où j’ai exercé pendant environ 9 ans dans le domaine de la promotion de la santé, mais je n’ai pas réussi à m’épanouir dans mon activité professionnelle.

J’ai donc quitté mon emploi récemment et j’ai décidé de me consacrer pleinement à mon activité artistique. J’avais repris la peinture depuis déjà quelques mois et c’est suite à la demande d’un ami de lui peindre trois pagaie que son grand-père avait fabriqué que j’ai eu la piqûre. Je suis littéralement tombée en amour avec les lignes pures de cet objet, la force qui s’en dégage, ce qu’il représente etc. !

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?

J’ai découvert Etsy presqu’à ses débuts à travers ma cousine qui vit en Australie. Elle vendait ses produits sur cette plateforme et m’en parlait régulièrement. J’ai donc compris la plateforme plus du côté vendeur que du côté acheteur même si je suis également une cliente d’Etsy ! D’ailleurs, je trouve que Etsy rassemble une variété exceptionnelle d’artisans-créateurs où chacun apporte son histoire, sa passion et son authenticité.

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?

Etsy est une grosse « machine » et pour moi, il est important de bien suivre et respecter les étapes. C’est facile de se perdre dans la masse et je pense qu’il est inutile de se précipiter même si parfois on a envie que sa boutique prenne de l’expansion rapidement. Il faut être patient même si je suis la première à vouloir que tout aille vite, je pense qu’il est important de bien travailler sur l’image et la réputation en proposant des produits de qualité, présentés à travers de belles photos pour bien se démarquer et avoir une belle image de marque.

Aussi, ne pas hésiter à consulter les nombreux forums et groupes Facebook qui sont pleins de conseils pour les débutants et même pour les plus aguerris. Il y a une belle communauté d’entraide qui existe auprès des créateurs québécois.

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ?

J’ai un déficit d’attention alors je peux vite m’éparpiller !

Cela dit comme tout entrepreneur, artiste et maman, mes journées sont bien trop courtes !

J’ai donc mis en place une routine familiale où le matin je m’occupe de la petite famille puis de ma gestion administrative, de mes médias sociaux et ça entre deux brassées de lavage ! L’après-midi, j’avoue que je peux passer de la création, aux réponses à des messages qu’on m’envoie, à faire un saut à l’épicerie, etc.

 

Ropes and wood

Ropes and Wood

Et finalement la création dans tout cela ! Après le coucher des enfants bien sûr ! Le soir, c’est mon moment. C’est pendant ces quelques heures que je suis le plus inspirée, le plus productive, au point que je ne vois pas le temps passer et que je dois me forcer à aller me coucher afin d’ être en mesure de me lever avec les enfants le lendemain matin 😉

Comment arrivez-vous à concilier création, travail (si vous en avez un) et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus?

Avec le temps, on s’organise ! J’ai jumelé longtemps travail/entreprise et puis ce n’était plus possible alors j’ai décidé de me lancer à fond dans mon entreprise, et je suis tellement plus épanouie depuis.

Bon, je l’avoue, j’ai aussi un mari exceptionnel qui est très présent. Il en fait énormément à la maison et avec les enfants et comme chacun à ses points forts on forme une bonne équipe! Si je devais donner un conseil, c’est de ne pas s’oublier. Prendre du temps pour soi est primordial et dans mon cas, nécessaire pour trouver l’inspiration que vous retrouvez dans mes pagaies !

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

Tout d’abord, la création est pour moi un besoin vital car je dois exprimer mes émotions. La création est plus qu’un travail, c’est aussi un exutoire !

Ce qui m’anime quand je crée ? C’est de voir tout le travail que cela a demandé quand je vois le produit fini. Je me remémore le produit brut, l’inspiration, l’attention et le plaisir que j’y ai mis pour enfin le voir terminé.

Avez-vous des matériaux de prédilection ? Quels autres matériaux aimeriez-vous apprendre à travailler ?

Sans hésitation, le bois. Déjà, c’est une matière que je travaillais toute petite avec mon grand-père. Son côté riche et à la fois naturel me fascine.

Aujourd’hui, ce sont les pagaies en érable canadien mais demain, je pourrais très bien tomber en amour d’un autre concept avec un autre bois, qui sait ?!

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Ahhh, c’est le Brise-glace, sans hésitation.

L’inspiration de cette pagaie est née d’une image d’un brise-glace dans les eaux du Grand Nord Canadien qui était d’un rouge flamboyant brisant la glace turquoise au milieu d’un ciel de nuages laiteux. Cette pagaie plaît autant au Canadiens qu’à mes clients internationaux.

 

BRISE-GLACE

Brise-glace

Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ?

Etsy m’a permis de signer ma première commande avec Disney ! Ce n’est pas rien ! La personne en charge de décorer un nouveau site de Disney en Floride a découvert mes pagaies sur Etsy et depuis j’ai déjà réalisé deux commandes pour eux. C’est vraiment excitant et j’ai bien hâte de pouvoir vous partager les photos du site quand il sera terminé.

 

Ropes and wood

Les premières pagaies pour Disney

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif  ?

J’ai reçu une mention d’excellence pour la présentation de mon kiosque au salon des métiers d’art en 2015. De nombreux blogues ont parlé de mes produits et surtout j’ai eu la chance de voir mes produits présentés dans de nombreux magazines. Pour en citer quelques-uns (et j’en oublie sans doute) : Châtelaine, Les idées de ma maison, Véro, Loulou magazine, Elle Québec, Décormag, Adore magazine (Australie), Fémina (France) et bientôt en juillet Canadian living magazine !

Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ?

Mon dernier achat sur Etsy a été pour l’anniversaire de ma fille. Je lui ai trouvé un adorable chandail en coton ouaté de la compagnie québécoise So Ouate. Il est trop beau, j’en veux un pour moi aussi (p.s. ils en font aussi pour adultes 😉 )

 

So Ouate

So Ouate

Annie vous offre un rabais de 15% sur sa boutique Etsy, avec le code ETSYMONTEREGIE15, valide jusqu’au 1er juin 2016 !!

 

Site internet : www.ropesandwood.com

Instagram : @ropesandwood

Facebook : www.facebook.com/ropesandwood

19 Avr

Dans l’atelier de Lucie Bourassa, de Lululalaine

 

Ce mois-ci, nous vous présentons Lucie Bourassa, la créatrice derrière la boutique Lululalaine, une petite entreprise située à Longueuil.

Lucie vous réserve une petite surprise à la fin de l’article !

 

Lucie Bourassa – Crédit photo Alexandre Poulin

 

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées. 

Mon entreprise, c’est du bonheur ! Ça semble peut-être étrange, mais ayant travaillé sans relâche pendant plus de 25 ans, j’ai la chance maintenant de m’être bâtit une entreprise sur mesure, qui allie plaisir, passion, contacts humains et, puisqu’il le faut bien, faire un peu de sous. Je fabrique des objets déco rigolos, des bijoux colorés et des tableaux, tous fait de laine feutrée. Mettre un peu de couleur dans la vie des gens, c’est si stimulant.

 

Cupcake en production

Cupcake en production


En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours professionnel/entrepreneurial. 

J’ai été courtière en art auprès d’entreprises pendant 18 ans. En 2013, j’ai fait un rallye dans le désert africain avec une amie et pour trouver du financement, nous avions choisi de faire des bijoux de fantaisie. J’ai été happée par cette activité et à mon retour, j’ai décidé d’en faire une entreprise. J’ai alors créé le site folledebijoux.com, toujours actif.  Puis, dans mes recherches de nouvelles matières à exploiter, j’ai découvert la fibre de laine à feutrer. Ce fut un coup de foudre immédiat. Cette matière me permet autant de sculpter que de peindre avec les différentes couleurs de fibres. Un peu comme un peintre avec ses pigments.

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?  

C’est d’abord en tant qu’acheteuse que j’ai découvert Etsy. Quand j’ai commencé à fouiner sur ce site, j’étais aux anges. Je venais de découvrir la plus belle des vitrines. Et magasiner sans sollicitation, dans son lit, n’est-ce pas merveilleux?  Ça me rappelle quand j’étais petite et que je passais des heures à feuilleter le catalogue de Distribution aux consommateurs ou celui de Sears chez ma grand-mère. En avril 2015, une amie m’a informée qu’Etsy faisait un concours adressé aux boutiques du Québec, j’ai finalement ouvert ma boutique Etsy, exclusivement réservée à mes créations en laine feutrée.  Je fête donc ma première année….

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?  

Ohhhh LA question ! Il y en a tant  !  D’abord, s’armer de patience et investir du temps, beaucoup de temps au départ. Etsy est une plateforme conviviale, simple et très bien structurée, mais il faut apprendre ses rouages et ses outils pour se donner la chance d’être remarqué par son moteur de recherche. Car c’est lui qui vous choisit, c’est votre représentant de première ligne. Il faut bien le comprendre et l’apprivoiser afin d’attirer son attention.

Aussi, se mettre dans la peau de votre clientèle cible et bâtir votre fiche produit en conséquence. Faire des recherches sur Etsy pour connaitre vos compétiteurs, leurs prix, s’ajuster et ajouter une plus-value s’il le faut. Photos, titres, mots clés, descriptifs, sont autant d’atouts précieux qui ne doivent jamais être négligés. Ne jamais oublier que vous n’êtes pas face à face avec l’acheteur, donc vos photos doivent parler d’elles même. La photo est le premier contact qu’a votre client avec votre boutique. Elles doivent être invitantes afin que le futur client ait envie de cliquer sur l’image et en savoir davantage.

 À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ? 

Au départ, je ne croyais pas que j’aurais à travailler autant d’heures. Mais comme j’ai la chance de transformer ma passion en entreprise, c’est toujours avec un grand bonheur que je retrouve mon atelier à tout les matins. C’est mon petit havre de créativité et il est rempli de stimulantes couleurs.  En début de semaine, je planifie un agenda de travail hebdomadaire, mais pour être franche, j’ai de la difficulté à le respecter… Il m’arrive assez souvent de m’en écarter pour mettre en forme une idée qui m’est venue subitement en tête.

 

Cactus en laine feutrée

Cactus en laine feutrée


Comment arrivez-vous à concilier création, travail (si vous en avez un) et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus? 

J’ai deux ados et ils demeurent ma priorité #1. C’est important pour moi d’être disponible et présente pour eux le soir.  Ce temps leur est réservé. Lorsque je suis débordée, je me lève plus tôt le matin et quand le travail dépasse mes limites de temps, je fais appel à une dame qui vient m’aider. Apprendre à déléguer, ça libère beaucoup de stress et donne plus de flexibilité.

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

Ce qui m’anime en ce moment, c’est de créer des objets déco amusants ; des souris, des faux cactus, des champignons dans des tasses, des oiseaux imaginaires.

J’ai toujours mille idées en tête. J’aime créer des « conversations pièces ».

Aussi, je dois vous dire que je ne crée jamais en fonction de la tendance du moment ou du gout du jour. Ça ne me convient pas. Par contre, on me demande souvent de refaire un objet ou un bijou dans des couleurs différentes et j’adore cela. C’est un bon feeling de répondre aux goûts d’un client.  Lorsque quelqu’un aime assez ce que je fais pour y dépenser son argent, je me dois de ne pas le décevoir. Cette confiance est inestimable et très stimulante.

Comme plusieurs artistes le diront, la création est un merveilleux exutoire, une thérapie libératrice. Lorsque je suis en processus de création ou de fabrication, je suis dans ma bulle de bonheur. C’est si enivrant.

Avez-vous des matériaux de prédilection ? 

La laine, vous l’auriez deviné. J’aime sa douceur, sa senteur. J’aime la voir se transformer sous l’effet de l’eau et du massage. Lorsque je reçois mes grosses commandes de fibres avec toutes ces couleurs, je ne me lasse pas d’y plonger les mains.

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Parmi mes bijoux, ce sont les colliers, ceux avec des boules de laine, colliers bola et ceux avec pendentifs.

Mais il faut dire que je suis distributeur de laine depuis peu, et depuis, mes fibres font un gros « hit ».  Les gens achètent en ligne, mais plusieurs aiment venir choisir à mon atelier et j’adore ce contact humain. Ils sont curieux d’apprendre et je prends du temps à leur expliquer mes techniques de feutrage. Ils adorent, reviennent et me réfèrent.  Ne jamais négliger le temps passé avec un client. Il peut être votre meilleur représentant. C’est souvent ainsi que la roue tourne.

 

Collier Bola

Collier Bola

 

Collier boules de laine

Collier boules de laine


Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ?

Ce sont surtout des commentaires comiques que je reçois du type :  « Vos bijoux en laine, est-ce qu’ils sont chauds ? » Ça me fait rigoler. Je crois que ce sont des femmes en ménopause qui me posent cette question  ;)

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif ? 

Oui, en avril dernier, j’ai eu l’honneur de gagner le prix Etsy – Le meilleur du Québec, catégorie bijoux. Ce fut une expérience mémorable, de belles rencontres et cela m’a apporté une belle visibilité, notamment dans le magazine Châtelaine.

 

Concours Etsy 2015

Concours Etsy 2015


Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ?  

Mon dernier achat, c’est un plus-que-magnifique tissage réalisé par Natacha Castonguay, de Nanoutriko. J’ai connu davantage le travail de cette artiste au moment où elle m’a acheté des fibres de mérinos.  Ces créations sont si belles, douces et uniques.  Quel talent !  Et ses prix sont (trop) peu élevés pour la qualité, la quantité de travail et l’unicité de ses œuvres tissées.

 

Tissage Nanoutriko

Tissage Nanoutriko

Lucie vous offre un rabais de 15% sur sa boutique Etsy, avec le code PORTRAIT15, valide du 20 au 27 avril 2016 !!

 

Site internet : www.lululalaine.com

Instagram : www.instagram.com/lululalaine

Facebook : www.facebook.com/lululalaine

Tumblr : www.lululalaine.tumblr.com

Youtube, the making of : https://www.youtube.com/watch?v=5aG-YC4fMOI

16 Mar

Dans l’atelier de Noémie Zicat de Frank & Tie

Ce mois-ci, nous vous présentons Noémie Zicat, la créatrice derrière la boutique Frank & Tie, une petite entreprise située à La Présentation.

Psst ! Noémie vous prépare une petite surprise ce soir sur sa page facebook !

 

Noémie Zicat

Noémie Zicat, Frank & Tie

 

En quelques mots, présentez-nous votre entreprise, et les valeurs qui y sont rattachées. 

L’idée de base derrière Frank & Tie, c’est de créer des nœuds papillons qui permettent aux hommes d’exprimer leur personnalité ou leur passion. C’est aussi une façon pour les gens d’offrir un cadeau personnalisé. Par exemple, le nœud papillon « Cartes à jouer » est parfait pour l’amateur de poker ! Toutefois, je fabrique aussi des nœuds papillons plus classiques ou plus passe-partout. C’est tellement beau un nœud papillon ! De plus, le nœud papillon se féminise depuis quelques années, ce qui fait que j’ai aussi une clientèle de femmes.

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre parcours professionnel/entrepreneurial. 

Je suis technologiste médicale de profession, mais actuellement, je suis en congé de maternité. J’ai commencé à coudre des nœuds papillons pour mon amoureux il y a 1 an environ, lors de mon premier congé de maternité. Comme j’avais déjà une petite boutique de bijoux sur Etsy, j’ai décidé d’en vendre via celle-ci, sans trop d’attentes. Finalement, la demande était là ! Je me suis donc lancée plus sérieusement dans l’entrepreneuriat en ouvrant Frank & Tie le 31 janvier 2016 !

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?  

J’ai découvert Etsy par l’entremise d’une connaissance qui y vendait des bijoux. C’est un terrain de jeu facile à comprendre pour un vendeur. Nous sommes très bien encadrés et il y a pleins d’articles disponibles pour s’améliorer. Et pour un acheteur, c’est comme aller acheter un pot de ketchup maison chez la voisine ! On rentre réellement en contact avec le propriétaire de l’entreprise de qui on achète, c’est humain et je trouve cela fantastique !

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?

Lancez-vous ! On ne perd rien à essayer ! Mais soyez patient. Ce n’est pas parce que vous cliquez sur le bouton « Ouvrir ma boutique » que les commandes fuseront de partout. Le moteur de recherche sur Etsy nécessite un certain apprentissage. Et beaucoup de vendeurs vous diront que cela peut prendre minimum 1 an avant de vraiment faire des ventes sur une base régulière.

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur/créateur ? 

Mes journées (et mes semaines) sont très variables ! Si je parviens à endormir mes 2 filles en même temps dans l’après-midi, je dispose parfois d’une demi-heure ou 1 heure pour coudre ou couper mes morceaux. Autrement, j’attends le dodo du soir pour travailler (mais pas tous les soirs) !

 

Frank & Tie

Dans l’atelier de Noémie

 

Comment arrivez-vous à concilier création, travail (si vous en avez un) et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus?

En étant en congé de maternité, je n’ai pour l’instant qu’à concilier création et famille. J’y parviens en confectionnant d’abord mes commandes de la semaine, dans mes moments libres, et le temps qu’il me reste, je le consacre à créer un nouveau modèle. L’idée est donc de toujours respecter ses engagements en premier lieu, ce qui réduit le stress et permet d’avoir la tête libre pour passer du bon temps en famille. Lorsque je retournerai au travail, ce sera une autre paire de manches ! À suivre !

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

Quand vient le temps de créer, je suis une impatiente : j’ai toujours tellement hâte de voir le résultat final ! Je crée donc pour voir quelque chose de beau et ça me rend fière ! C’est aussi simple que cela !

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?  

Les nœuds papillons « moitié-moitié » semblent plaire le plus. Ce sont des nœuds dont le devant est constitué de 2 tissus différents.

 

Noeud papillon moitié-moitié

Nœud papillon « moitié-moitié »

 

Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ? 

Peu de temps après avoir ouvert ma boutique, ma fille de 22 mois est tombée dans une fascination pour Minnie Mouse, après avoir reçu un chandail d’elle. Pour lui faire plaisir, un soir, je lui ai fait écouter une émission de Minnie Mouse sur Youtube. Quelle ne fût pas ma surprise de voir que Minnie était elle aussi la propriétaire d’une boutique de nœuds (pour cheveux, mais quand même) ! J’ai trouvé la coïncidence bien drôle !

Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ? 

Mon dernier achat est une veilleuse de Veille sur toi. J’ai eu un véritable coup de cœur pour John, le magnifique chevreuil !

 

Veille sur toi

Crédit photo : Veille sur toi

 

 

17 Fév

Dans l’atelier de Isabelle Dansereau de Boutique ID

Pour cette première interview de créateur, l’équipe Etsy Montérégie vous propose de découvrir l’univers de Isabelle Dansereau, la créatrice derrière Boutique ID, une petite entreprise située à Saint-Bruno-de-Montarville.

Psst ! Isabelle vous réserve une petite surprise à la fin de l’article !

 

Isabelle Dansereau

Isabelle Dansereau, Boutique ID

 

En quelques mots, parlez-nous de votre entreprise, et des valeurs qui y sont rattachées.

Boutique ID se spécialise dans la création et la confection d’étuis pour appareils électroniques tels que les tablettes tactiles, les ordinateurs portables et les téléphones intelligents. Boutique ID a pour objectif d’offrir des produits de qualité, originaux, pratiques et durables. Presque tous les étuis représentent des animaux et sont faits en feutre de laine de grande qualité, ce qui est parfait pour protéger vos gadgets électroniques.

Quel est votre parcours professionnel/entrepreneurial ?

J’ai toujours eu une affection particulière pour la couture, l’artisanat et les arts en général. Cependant, ce n’est pas la voie que j’ai choisie dans mon parcours scolaire. J’ai fait des études universitaires en nutrition et plus tard un certificat en informatique appliquée. En parallèle, j’ai continué à coudre et bricoler mais sans jamais considérer ces activités comme pouvant devenir une carrière, jusqu’à ce que je découvre Etsy. Je crois que mes fibres entrepreneuriales me viennent de ma famille. J’ai grandi en voyant mon père travailler dans son propre commerce d’huile à chauffage. J’avais aussi une tante qui avait son commerce de tissus. Une toute petite boutique pleine à craquer mais tellement bien rangée que l’on ne s’y sentait pas à l’étroit (j’aurais bien aimé hériter du gène du rangement…).

Comment avez-vous découvert Etsy ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus de votre expérience Etsy ?

J’ai découvert Etsy en 2008 à la recherche d’idées créatives et de matériaux d’artisanat sur le web. J’ai immédiatement voulu m’inscrire sans savoir exactement ce que je voulais y vendre. Je me suis dit: « Moi aussi, je peux faire ça! ». J’y ai débuté en voulant en faire un hobby, mais de fil en aiguille, j’y ai graduellement développé mon entreprise. Etsy me fournit tous les outils pour gérer une boutique web avec une vocation bien claire: le fait-main. Cela me permet d’avoir une entreprise dans mon atelier à la maison, tout en ayant une grande visibilité que je n’aurais pas avec un site web ordinaire. J’ai des clients sur tous les continents. Quelle joie d’envoyer mes créations en Australie, au Royaume-Uni et même à Singapour!

 

BoutiqueID3

Pochette Chat pour Ipad mini

 

Avez-vous des conseils à donner à ceux qui désireraient partir leur propre entreprise sur Etsy ?

Il ne faut pas se laisser intimider par toutes les choses à apprendre pour gérer efficacement son entreprise. Il faut se lancer et on apprend au fur et à mesure. Bien sûr, il faut faire ses devoirs, et on peut aussi poser des questions aux autres membres de la communauté Etsy.

À quoi ressemblent vos journées d’entrepreneur créateur ?

En me levant, je vérifie mes courriels (je peux pas m’en empêcher!). Ensuite je déjeune et fait le lunch de mon fils. Une fois tout le monde parti, je vérifie mes commandes et planifie ma journée. Alors je coupe, colle, brode et coud mes créations. Une bonne partie de mon temps est aussi consacré à de nouvelles créations, à des prototypes et de la recherche d’inspiration sur internet (parfois un peu trop!). En fin de journée, j’emballe mes commandes finies, crée un bordereau d’expédition et je les dépose dans une boîte aux lettre.

 

BoutiqueID4

Dans l’atelier d’Isabelle

 

Comment arrivez-vous à concilier création, travail (si vous en avez un) et famille ? Avez-vous des conseils à partager là-dessus?

Boutique ID, c’est mon travail à temps plein. Mais un travail très flexible, et à la maison en plus de çà. C’est facile pour moi de concilier travail et famille. Je peux commencer le souper, retourner faire un peu de travail chez Boutique ID, et enfin mettre la touche finale au souper. Je peux m’arrêter en pleine journée pour un rendez-vous. Je crois que c’est idéal pour concilier travail et vie de famille.

Qu’est-ce qui vous anime dans la création ? Quel est le besoin qui vous pousse à créer ?

J’ai une très grande satisfaction à créer un produit de A à Z. J’ai toujours un tourbillon d’idées dans ma tête et quand j’arrive à canaliser cet énergie et à fabriquer un produit intéressant, ça me rend très heureuse. Quand j’arrive à vendre mon produit ou même si j’en n’obtient que des bons commentaires, c’est comme recevoir une dose d’amour et de reconnaissance car mes créations reflètent qui je suis et les efforts que j’y ai mis.

Avez-vous des matériaux de prédilection ? 

J’utilise principalement le feutre de laine pour fabriquer ma ligne principale d’étuis, mais j’aime tous les textiles, en particulier ceux d’origine naturelle comme le lin et le coton. Psst! J’ai de nouveaux projets pour 2016! À suivre!

Quel est le produit qui semble le plus plaire à vos clients ?

Au début, c’était mon design de hibou, mais aujourd’hui je dirais que c’est le renard qui est le design le plus populaire et ce dans différents formats que je fais sur commande.

 

BoutiqueID

Étuis Renard pour Ipad Air

 

Avez-vous une anecdote particulière à nous raconter par rapport à votre entreprise ?

On me pose toujours la même question: « Pourquoi autant de machines à coudre pour une seule personne? ». En effet, j’ai plusieurs machines car elles ont chacune leurs tâches spécifiques, comme une mini industrie. Il faut aussi dire que j’ai une âme de collectionneuse… mais je dois me limiter sinon la maison entière sera envahie! J’aime autant les machines antiques et vintage que celles à la fine pointe de la technologie. Chacune a sa force, et ce autant dans les machines domestiques qu’industrielles.

Avez-vous déjà reçu de la reconnaissance pour votre travail créatif ?

J’ai déjà été publiée dans le magazine Frankie en Australie. Nul n’est prophète en son pays!

Souhaitez-vous nous partager votre dernier achat personnel sur Etsy ?

Une carte-cadeau Etsy pour ma fille. C’est un cadeau toujours très apprécié!

 

Isabelle vous offre un rabais de 15% sur sa boutique Etsy, avec le code ETSYMONTEREGIE, valide les 17 et 18 février 2016 !!