01 Sep

5 choses à penser avant un salon

Participer pour la première fois à un salon est assez stressant. Pour vous aider dans vos préparatifs, voici 5 choses à penser avant un salon.

Le marché Etsy fait au Québec en Montérégie, édition 2016

 

L’inventaire

Vous êtes là pour vendre, alors bien entendu il vous faut des articles à vendre ! En termes de chiffres, c’est assez difficile de juger ce que chaque type d’entreprise a besoin comme inventaire pour un salon. Cela dépend de la durée du salon, du prix de vos articles (les articles peu coûteux partent souvent en duo ou en trio contrairement aux articles plus dispendieux) et de ce que vous êtes en mesure de confectionner dans le temps qu’il vous reste.  Personnellement, je me fixe souvent un objectif de minimum 100 articles et je répartie ma confection par semaine, que je note sur un calendrier. De cette façon, je réduis de beaucoup mon niveau de stress et la crainte d’arriver les mains vides. Et pour me motiver dans ma confection, je me récompense chaque fois que mon objectif hebdomadaire est atteint !  Qu’est-ce que je ne ferais pas pour du pop-corn au caramel ! Autre chose importante, il faut essayer de cibler la clientèle du salon. Par exemple, si c’est un salon qui attire beaucoup les familles, j’apporte avec moi plus d’articles pour enfants. Si c’est un salon glamour, apportez plus d’articles coûteux. Encore là, ça dépend toujours de ce que vous vendez. Mais pensez-y avant de monter votre inventaire, pour ne pas travailler pour rien. On a souvent peu de temps pour tout faire, donc il faut essayer d’apporter ce qu’on pense qui se vendra le mieux.

 

Les règlements du salon

Il est en quelque sorte indispensable de jeter de nouveau un œil aux règlements du salon où vous allez avant entre autres de songer à l’aménagement de votre table, ne serait-ce que pour vous assurer de la grandeur de votre espace. Certains salons demandent d’avoir une nappe blanche et d’autres de ne pas accrocher de bannière devant votre table. De plus, ce n’est pas tous les salons qui peuvent offrir l’accès à l’électricité. Avant d’imaginer un décor illuminé digne du film « Le Sapin a les boules », informez-vous ! D’autres informations pertinentes se trouvent souvent dans les règlements d’un salon, comme l’heure à laquelle vous pouvez arriver pour monter votre table. S’il vous faut 10 heures et 12 bras pour monter votre table, vous aurez donc l’heure juste dans les règlements qu’en à la faisabilité d’un tel projet !

 

La disposition

Il est maintenant temps de penser à l’aménagement de votre table. Internet regorge d’images inspirantes pour vous aider dans cette tâche. Pinterest, Instagram et même Google permettent de s’abreuver d’idées géniales pour disposer vos articles de façon optimale. L’important, c’est de créer une table attirante et fonctionnelle. Pensez à avoir assez d’inventaire et d’articles de décoration pour bien garnir votre table. Une table vide n’attirera pas les clients ! À l’inverse, ne mettez pas trop d’articles non plus, afin de ne pas surcharger la table. Les gens doivent voir rapidement ce que vous vendez. S’ils ne voient qu’une montagne de produits, ils ne seront pas attirés vers votre table. Il est aussi intéressant d’utiliser des rangements verticaux pour disposer vos items à la hauteur des yeux des clients. Avec le temps, vous serez en mesure d’évaluer où les gens regardent le plus sur votre table et vous pourrez corriger le tir quant à votre aménagement et mettre vos articles les plus vendeurs au bon endroit. Finalement, pratiquez-vous à la maison. Simulez par exemple l’espace dont vous disposerez au salon sur votre plancher, garnissez-le et prenez des photos pour vous permettre de continuer à réfléchir à votre disposition pendant quelques jours.

La magnifique table de la boutique Fotofibre est bien garnie et bien organisée

 

Les cartes d’affaires et autres imprimés

Quelques semaines avant votre salon, n’oubliez pas de faire imprimer assez de cartes d’affaires pour en donner à tous vos visiteurs. Certaines personnes viendront apprécier vos produits sur place, mais préfèreront acheter plus tard, à tête reposée ou quand ils en auront besoin. Ou bien, ils donneront votre carte à un ami ou un membre de la famille. C’est pourquoi la carte d’affaire est si importante ! Une feuille pour recueillir les adresses courriels des visiteurs est aussi bien utile si vous voulez bâtir une infolettre et communiquer avec eux dans le futur. C’est aussi le moment de faire imprimer une bannière, des coupons-rabais ou tout autre imprimé du genre.

 

Les techniques de vente

Si vous n’avez pas été vendeur automobile dans une autre vie, l’art de vendre vous est probablement très étranger. Par contre, je ne vous parlerai pas ici de techniques de vente sous pression, premièrement parce que je n’en connais pas et deuxièmement parce que je ne considère pas que l’esprit d’un salon est d’arriver à vendre une sacoche à un homme célibataire en le convaincant qu’il en aura peut-être besoin un jour ! Mais il y a quand même quelques trucs de base à savoir pour faire une bonne impression et peut-être vendre (parce qu’il faut quand même faire des sous dans ce salon) ! J’en parle maintenant, parce que c’est toujours bien de se préparer mentalement à communiquer en personne avec des clients. Donc d’abord, un sourire et une salutation sont vos meilleurs alliés pour créer rapidement un contact avec vos clients. Ensuite, bien important, ne restez pas assis derrière votre table et encore moins avec le nez sur votre cellulaire. Au même titre que d’avoir les bras croisés, je trouve que rester assis crée une barrière face aux gens, alors que l’idée c’est d’être chaleureux.  Pensez aussi à des petites phrases clés qui ouvriront le dialogue avec vos clients. Par exemple, demandez leurs s’ils connaissent votre boutique. Si oui, comment vous ont-ils découverts ? Si non, parlez leurs brièvement de vos produits. Vos produits sont faits de tissus recyclés ? Mentionnez-le ! Cherchez ce qui est propre à vos articles, ce qui les démarque ou ce que les gens aiment le plus de vos produits. Cela vous aidera à capter l’attention de vos clients. Vous pouvez même expliquer brièvement le processus de fabrication, certains seront ravis d’en savoir plus sur les dessous de votre boutique ! Finalement, utilisez l’humour (de bon goût) pour créer un sentiment de proximité. Vous ne vendrez pas d’articles à tous vos spectateurs, mais ils auront au moins passé un bon moment en votre compagnie!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *